WAQF Business de la charité

Al wakf islamique et la félicité promise aux musulmans par les officines privées de la générosité

waqf

Qui sommes nous ? Profession businessman d'awqaf dans le marché de la générosité des associations musulmanes, le charity business. Bientôt une association en qui vous pouvez faire entièrement confiance pour accepter votre argent, de préférence vos biens immobiliers, mais si vous ne possedez pas de biens, il y a toujours une solution. 

Notre honorable institution future se propose d’acquérir des terrains, maisons et bâtisses avec le concours de votre argent. Notre profession, nous ériger en donataire des charités. Nous souhaitons vivre de la compassion des gens et c'est la raison de la présence de notre site internet ci présent dont le but est de vivre d'une partie des fruits du labeur d'autrui. 

Nous ne sommes pas dépourvus, elhamdoullah on ne meurt pas de faim, nous vivons tant bien que mal convenablement, mieux que certains et moins bien que d'autres. Seulement nous voulons plus, avec le temps nous nous aperçûmes que nos yeux étaient plus gros que nos ventres, doublé d'une irrésistible envie de mordre plus qu'on ne peut mâcher. Nous sommes humains ! Et nous comptant sur votre aimable crédulité pour nous enrichir. Nous aspirons au lucre tel les religieux en islam (puisque ici il s'agit de la religion musulmane). Nous faire une grande place au sein du sérail de l'islamic relief et autres wakf al islami, sadaqa, zakat Al Mal - Al Fitr sur le chemin de la fortune. Nous sommes près de Bordeaux mais nous visons aussi Paris capitale française, Lille, Lyon, Marseille et l'ille de France, là ou l'immobilier est cher.


ISLAM - Que dit le coran sur le waqf?

Bientôt, sur ce site une tirelire sera mise à votre disposition, sous la forme d'un petit carré prévu pour cliquer dessus et nous envoyer un peut d'argent (beaucoup serait préférable).

Entre promesses et réalité des associations musulmane dans le business de la charité Alwakfrance - ﻭﻗﻒ

waqf habous







L'argent de vos dons servira à la construction :

D'écoles ? 
Jamais de la vie car les vraies écoles coûtent très chères et les universités encore plus, l'éducation étant le premier poste de dépense des Etats y compris la France. Peut être bien une aide au devoirs pour les gamins, mais pour cela pas besoin du waqf. De toutes façon les moines musulmans n'aideront certainement pas la plèbe à atteindre le vrai savoir (celui qui développe l'esprit critique). L'ignorance des gens est par excellence le gagne pain des religieux et de tous les métiers faisant appel à la religion. Les imams vivent grâce à la Jâhilîya des gens, tous les jours que Dieu fait on les voit quemander la charité.


De mosquées?
Nous musulmans n'avons vraiment pas besoin du business du waqf et de ses services pour prier -> voire ici - Nous pouvons parfaitement prier à la maison (chez soit) ou dans une association mosquée sans que cela coûte aux musulmans le moindre centime à la construction. A ce propos, nous lancerons ultérieurement un wakf-tourniquet, pour lancer une fabrication de portillons de payages chromés spéciale mosquées (barrières halal). Au point ou en on est, il ne faut pas lésiner sur les concepts publicitaires.

D'hopîtal ? 
Vraiment impossible, hors de portée de n'importe quelle association privée. Comme tout le monde le sait, l'Etat essaye de faire des économie en diminuant les structures de santé public par ce que celà coûte très chèr. Pour le reste il y a les médecins bénévoles qui font un travail admirable, toutefois subventionnés. Mais nous n'avons jamais vu un institut du waqf privé ériger une structure de santé, hormis les habous sous tutelle de l'Etat et dans les pays musulmans. Quand les organismes (hanoute privée) du waq parlent de santé public, c'est pour raviver les souvenirs d'Ibn-Sina ou d'Averroès dans le but d'encourager les gens naifs à mettre la main au portefeuille et ça s'arrete là !

Maisons de retraite ? 
Encore moins possible, avec toutes les normes drastiques de sécurité éxigées pour ce type d'établissements, ajouter à cela la médication du centre, le personnel adapté, une présence de tous les instants 24h/24 et 7 jours sur 7. A moins d'avoir quelques millions d'€uros par an, nous ne voyons pas comment il serait possible d'ériger une maison de retraite avec l'argent récolté grâce à cette arnaque qui consiste à solliciter la charité pour un "wakf" ! Un institut pour personnes agées est impossible à mettre en oeuvre sans l'aide de fonds publique. Ce n'est certainement pas en demandant 10 € par ci et 33 € par là dans le business de la charité que cela sera possible.

D'orphelinat ?
Ce n'est vraiment pas possible, c'est l'Etat qui se charge des orphelins, à moins de monter un centre des impôts privé pour faire face aux charges inhérentes à ce type d'établissement. D'ailleurs il n'y en a pas besoin, puisque les orphelins sont placés dans des familles d'accueil payer par l'Etat.

Venir en aide au gens lointains ?
Nous compatissons, mais ce n'est pas possible, par ce qu'il y a baucoup de gens juste à coté de chez nous dans le besoin. Certaines personnes proches de nous sont vraiment dans la merde et mérite une main secourable. Toutefois il est souhaitable d'aider les gens éloignés avec une aumône à condition qu'ils fassent partie des proches (famille).

En Ile-de-France fondation waqf diréction virtuelle dans le charity business - ﻭﻗﻒ

al-wakf

Attention !
Des escrocs vifs et toujours à l’affût sont légion sur le web, en faisant de la détresse des gens une simple marchandise et de la compassion des autres un Business juteux dont l'unique but est le profit sans fournir un réèl travail. En réalité, la charité liée au wakf ne se sollicite pas, elle se donne, et sur la seule initiative du donnateur (on entend par là, que ce type de charité ne doit être ni solliciter, ni inciter). Il appartient à celle ou à celui aisé(e) et disposant d'un pécule suffisant de proposer la mise à disposition d'un bien important pour un usage commun. Il n'appartient donc pas aux solliciteurs de demander de l'argent aux gens pour la constructions de biens immobiliers.


Une personne qui arrive et dit "j'ai de l'argent et je souhaite faire œuvre de bienfaisance" est certainement plus honnête que celle qui arrive sans argent en disant aux gens "donnez moi votre argent pour en faire une œuvre de bienfaisance". Qui puis est, cette oeuvres serait un hopital, une école ou un supermarché de rites dans la foi appelé "mosquée". Il suffit juste d'un peut de bon sens pour constater qu'il y a quelque chose qui ne tourne pas rond chez la seconde personne. Il faut savoir que dans le business de la charité, les fraudeurs sont adroits (les imams des mosquées ou ambulants), ils ne vivent que de charité. 

La crédulité des gens n'a pas de limite, que dans quelques générations, fleuriront les agences de voyage spécialisées dans le tourisme de l'au delà sans bouger de sa place. Dans la religion musulmane, de faux vrais organismes de bienfaisance arrivent à extorquer de l'argent par duperie en faisant appel à la générosité de gens. Ils font commerce avec le malheur des gens comme d'un produit de consomation courante. Non seulement ces escroqueries coûtent de l'argent aux bienfaiteurs, mais détournent aussi les dons à leurs benefices en se payant de belles voitures, maisons, appartements mis en location avec l'argent de la bienfaisance et des causes légitimes.

Association marché de la générosité le charity business Alwakf France et les statuts juridiques

Prochainement, nous mettrons à disposition de nos donateurs les statuts juridiques de notre organisme de fonds de dotation

Transparence avec notre honorable association:
Le seul cadre légale de n'importe quelle association se trouve être les statuts de celle ci. Que nos bienfaiteurs se rassurent, nous prendrons toutes les précautions juridiques necessaires pour proteger notre honorable institution. Nous garantissons que tous nos donateurs et à partir d'une certaine sommes feront d'office partie de l'assemblée générale (qui au passage n'aura aucun pouvoir). Que tous nos donateurs V.I.P (grosses sommes) s'ils le souhaitent ont le droit de faire partie du conseil d'administration, tout en prenant soin à ce qu'ils n'aient jamais la majorité. 

Il sera mentionner dans les statuts de notre association que tous les biens acquit au nom de "waqfrance" ne seront jamais vendus ni faire l'objet d'un quelquonque marchandage. Il sera également mentionner que seul le bureau executif et la moitié + 1 du C.A auront pouvoir de modifier les statuts. Vous ne trouverez pas plus honnête que nous dans le business de la charité en islam, vous ne pourriez nous taxer d'opacité, nos objectifs sont lympides et compréhensibles par toutes et par tous.